cma-logo-mobile

Les CMA prêtes à répondre aux défis de demain

stalterSuite au discours de politique générale du Premier ministre devant l'Assemblée nationale, Bernard Stalter, président de l'APCMA, renouvelle sa proposition de passer avec l'Etat, un contrat de confiance.
 
Le réseau des CMA a des propositions d'actions concrètes et une volonté partagée de mettre toutes les initiatives et idées au service du renouveau et de la reprise économique du pays.
 
Comme évoqué devant Bruno Le Maire la semaine dernière1 à l'APCMA, Bernard Stalter confirme que le réseau des CMA saura engager plusieurs projets structurants et innovants pour réformer le réseau consulaire des CMA et moderniser l'accompagnement des entreprises artisanales :
  • la modularisation des parcours pour former plus vite et plus efficacement afin de répondre aux besoins des entreprises artisanales et lutter contre le fléau du chômage ;
  • la formation à distance pour repositionner la filière de formation aux métiers de l'artisanat comme une filière d'avenir et d'excellence ;
  • la refonte de l'offre de services des CMA pour une meilleure performance de leurs services aux entreprises artisanales, aux jeunes et aux collectivités territoriales ;
  • la place du numérique et la « plateformisation » des services et de la relation client avec les entreprises artisanales.
De plus, le réseau des CMA a montré sa volonté de s'inscrire dans la méthode annoncé par le Premier ministre et dans ce mouvement de réforme que l'Etat souhaite porter.
 
Partenaires impliquées, les CMA seront force de proposition et porteuses de solutions pour ce à quoi elles agissent tous les jours : le développement des entreprises artisanales, le socle de notre économie et de nos territoires.
 

1. Retour sur la rencontre entre les présidents de Chambres de Métiers et de l'Artisanat et Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances :
 
Mardi 27 juin, Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances est intervenu pour la première fois devant l'ensemble des présidents des chambres de métiers et de l'artisanat réunis à l'APCMA. Dans son discours, Bernard Stalter a notamment rappelé l'urgence dans laquelle se trouvent les entreprises artisanales pour trouver du personnel qualifié. Il appelle également à garder cette confiance et ce lien efficace entre le gouvernement et le réseau des CMA.

Concernant les millions de demandeurs d'emplois : le réseau des chambres de métiers et de l'artisanat peut les former ! Pour contribuer à la relance collective du pays, les CMA répondent présentes et sont à l'écoute de l'ambition de l'Etat 
pour défendre, valoriser, et porter les entreprises artisanales vers la réussite ; des entreprises qui contribue, comme chacun le sait, à la vitalité de nos territoires et au dynamisme de notre économie.

Le réseau est prêt pour répondre aux défis de réformes lancées par le gouvernement et fixer ensemble une nouvelle feuille de route pour les cinq prochaines années. Pour l'artisanat, l'attente est forte. Les préoccupations des artisans touchent l'ensemble de l'économie. Il est temps que ces entreprises soient soutenues et encouragées.

« Je vous invite volontiers à nous considérer comme votre secrétariat d'Etat à l'artisanat »

... a proposé Bernard Stalter au ministre. Le gouvernement peut s'appuyer sur l'expertise du réseau sur des sujets tels que l'aménagement du territoire, l'accompagnement des entreprises, la formation ou encore l'apprentissage.
 
(source : APCMA)

La Web TV de l'Artisanat

artisanat64tv

artisanat64tv

La Web TV

artisanat64tv