cma-logo-mobile

artisans Répar'acteurs, renouvelez votre engagement, la marque évolue !

REPAR ACTEURS visuel siteLa reconnaissance Répar’Acteurs, née en Nouvelle-Aquitaine en 2012, est en cours d’évolution et prend enfin, une perspective nationale avec toutes les régions de France métropolitaine engagées dans cette démarche de promotion des artisans de la réparation en tant qu’acteurs de la réduction des déchets.

La réparation n’est souvent pas assez attractive pour les raisons suivantes :

  • Manque d’information des consommateurs quant à la réparation et la méfiance enverscertains réparateurs, le manque de visibilité des alternatives...
  • Coût de la réparation lié en partie à la main d’œuvre, le coût et la disponibilité des pièces détachées, les frais de transport du réparateur au domiciledu client (surtout par rapport au neuf).
  • Aspect pratique de la réparation: peur d’une autre panne, immobilisation d’un bien pendant la réparation, méconnaissance des services, ...

De plus, le Gouvernement met en place un indice de réparabilité dans le cadre de la FREC (Feuille de Route de l’Economie Circulaire) qui peut servir, non seulement à informer le consommateur, mais également à moduler l’éco-contribution en fonction de la réparabilité d’un produit (information obligatoirement affichée par le fabricant à partir de 2021).

Enfin, le 17 septembre 2019, le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, a été examiné par le Sénat qui a enrichi le texte de loi sur plusieurs directions dont 2 liées à la lutte contre l’obsolescence programmée:

HOP
  • promouvoir le réemploi et la réparation par la création d’un fonds d’aide à la réparation permettant de prendre en charge une partie de ces coûts, souvent dissuasifs ;
  • aider le consommateur à être éco-responsable en particulier en interdisant la publicité incitant à jeter des produits encore en état de marche;

C’est pourquoi, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec l’Association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée), lancent une expérimentation, appelée «Reporting sur la réparabilité des objets», durant 2 ans (2019-2020).

La marque Répar'acteurs évolue !

D’ici la fin de l’année 2020, la marque Répar’Acteurs devrait évoluer pour ne voir être référencées, que les entreprises artisanales de la réparation qui s’engageraient à faire du reporting sur la réparabilité.
Les Répar’Acteurs seront ainsi les premiers à être sollicités par les clients cherchant à faire réparer leurs biens et objets.

Vos avantages en participant à l’expérimentation :

  • Opération gratuite durant toute la durée de l’expérimentation (2019-2020).
  • Les avantages des Répar’Acteurs : kit de communication, priorité pour une présence gratuite sur les festivals ZZ, Fêtes de la Récup’, Villages de l’économie circulaire … organisés par les collectivités territoriales, communication durant la semaine de la réparation en novembre chaque année ….
  • Avec en + :
    • Une meilleure visibilité auprès de vos clients en bénéficiant d’un référencement sur la plate-forme www.produitsdurbales.fr, articles dans la presse et portraits dans la News-Letter de HOP (30 000 abonnés) et sur les réseaux sociaux de HOP et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Nouvelle-Aquitaine.
    • Participation gratuite aux ateliers sur le « reporting de la réparabilité » et « les avantages de l’impression 3D dans la réparation ».
    • Eligibilité au futur Fonds Réparation = avantage commercial important.

Modalités de participation à l’expérimentation :

L’expérimentation est ouverte à tous les artisans labellisés Répar’Acteurs, quelque soit, la nature des produits qu’ils réparent, même si le fonds de la réparation sera dans un premier temps (à partir de 2021) mis en place pour les matériels électroniques (informatique, téléphonie, électroménager).

Pour participer :

  • Inscrivez-vous en ligne (première inscription ou renouvellement) ci-dessous et complétez la charte Répar'acteur par la suite
  • Téléchargez la charte Répar'acteur (pdf modifiable), complétez le document en ligne, imprimez, signez et retournez nous le document par mail ou courrier


Objectifs et calendrier de l’expérimentation

  • 2019 : Créer une base de données exhaustive des objets et biens de consommations courante, qui se réparent bien ou pas, classés par marque et/ou par typologie de produits et/ou pannes identifiées. Cette base de données sera consultable par tous sur le site internet suivant : www.produitsdurables.fr, géré par l’association HOP (le site fonctionne déjà bien).
  • 2019-2020 : Identifier et solliciter les artisans de la réparation qui renseigneront régulièrement la base de données. Tout naturellement, l’expérimentation se tourne vers les artisans labellisés Répar’Acteurs pour jouer ce rôle. Ils seront aussi mis en avant sur cette plate-forme (www.produitsdurables.fr) qui fera un lien vers leur fiche détaillée dans l’annuaire de la réparation de Nouvelle-Aquitaine (www.reparacteurs-nouvelle-aquitaine.fr).
  • 2020 : Contribuer à renseigner l’indice de réparabilité initié par le gouvernement dans le cadre de la feuille de route de l’économie circulaire (FREC), à partir des données que vous, en tant que Répar’Acteurs, vous aurez renseigné.
  • 2021 : Créer et mettre en place un Fonds réparation : c’est le rôle de l’association HOP et il ne sera fonctionnel qu’à partir de 2021 (en même temps que l’affichage obligatoire de l’indice de réparabilité).
    Ce fonds aura pour objectif de permettre plus facilement au grand public d’accéder (ou plutôt), l’inciter à se tourner d’abord vers la réparation avant de penser à racheter un nouveau produit en cas de panne ou casse.

Le principe du Fonds réparation consisterait à rembourser à hauteur de 50 % (à préciser) le montant des réparations directement au moment de la facture, dans la limite d’un plafond de 200 € (à préciser).
Le Répar’Acteur éligible au Fonds réparation éditera une facture à son client avec la réduction de 50 % (calculée sur le plafond de 200 €, soit 100 € de réduction) qu’il demandera à se faire rembourser directement auprès du fonds (mise en place d’une plate-forme numérique dédiée avec compte-adhérent).
Si le coût de la réparation, dépasse le plafond imposé par le Fonds réparation (200 €), la réduction sera toujours de 100 €, même si le coût total est de 300 €. Si le coût de la réparation est inférieur à 200 €, alors la réduction sera égale à 50 % du montant total de la prestation.
Le Fonds réparation, dans un premier temps (à partir de 2021), serait opérationnel sur quelques catégories de produits électroniques (exemple : informatique, téléphonie, électroménager, …). 

 Votre contact à la CMA64 :

Avec le soutien de :

 BLOC MARQUE DYNAMISER ARTISANAT v3