cma-logo-mobile

Le numérique en entreprise pour un bénéfice immédiat !

Joyce visuel webJocelyne Laffilé, 48 ans, esthéticienne à Bayonne depuis 15 ans, partage son expérience de transformation digitale aux côtés de la CMA64 durant la crise sanitaire. Un parcours jalonné de certitudes et de remises en question. Témoignage.

« Après avoir éprouvé le désarroi, la colère et la frustration il faut réagir et saisir l’opportunité pour apprendre ! » Jocelyne ne fait pas partie des défaitistes et a choisi de profiter du temps imparti lors des deux confinements pour faire progresser sa stratégie commerciale et revoir son approche client. Une remise en question salutaire qui lui permet de rattraper son retard et surtout de réaliser que ce n’est pas sorcier : « le numérique doit entrer dans notre quotidien, il y a quelques années, j’étais à cent lieues de mesurer l’importance du digital pour nos structures, à présent je prends mieux la me-sure des enjeux et franchement c’est accessible à tous !»

Quel a été le déclic ?

« A mes débuts j’étais dans la création de protocoles et de soins personnalisés, la vente ce n’était pas mon truc. Mais j’ai commencé à réaliser l’importance de communiquer avec ma clientèle et la crise a révélé l’importance de maintenir le lien avec elle. » Jocelyne décide d’exploiter son fichier client et envoie une lettre d’information agréable à lire. Elle édite cette lettre sur le logiciel CANVA qu’elle apprend à utiliser avec les conférenciers des marques qu’elle référence. Au gré du temps elle enrichi et varie ses contenus pour s’adresser aux différentes typologies qui constituent sa clientèle : intègre des vidéos, des conseils beauté, des exercices de relaxation, … La clientèle adhère, les retours sont très positifs.

La richesse de ce fichier ne doit pas être négligée, il constitue la base de toute action de fidélisation. Jocelyne s’en rend très vite compte : « J’avais mis en place une boutique en ligne via mon logiciel de caisse, (CREFIA, une entreprise française implantée à Annecy) c’était plus facile…mais je ne l’avais jamais exploitée par manque de temps et de connaissances. Le premier confinementm’a donné l’opportunité de me former. »

Le conseil pour que ça marche ?

Photo Jocelyne LAFFILLE
 « Ne pas oublier que la CMA64 existe ! -s’exclame Jocelyne- on peut trouver beaucoup de solutions de formation mais peu sont abordables, en proximité, et faciles d’accès. Florent Wacongne, expert numérique à la CMA64 m’a accompagnée selon mes contraintes. Je voulais une formation rapide, plutôt individuelle, abordable financièrement. 

Après un premier diagnostic, j’ai bénéficié d’un accompagnement personnalisé au sein de mon institut. Florent m’a appris à manipuler l’outil de vente en ligne, créer des publications sur mes réseaux sociaux en lien avec la boutique, générer des appels sur Facebook en montrant mes produits phare, … »

Le bénéfice ?

« Tout cela était nouveau ! J’ai appris à mieux vendre, à savoir parler de mes cosmétiques à réfléchir sur comment fidéliser mes clientes et à faire savoir que j’avais de bons produits, tout en respectant le temps du soin qui est un temps dédié à l’autre et à son écoute.
Maintenant je me sens à l’aise ! J’ai des outils durables qui m’ont permis de progresser profession nellement et qui me serviront au-delà de la crise que nous traversons. »

Ce travail aura également permis à Jocelyne de capter de nouvelles clientes « elles partagent avec les membres de leur communauté et ainsi je me fais connaître ».

Et le click & collect ?

Les clientes de Jocelyne choisissent des cosmétiques ou des bons-cadeaux sur son site ; peuvent ensuite payer en ligne ou directement à la boutique, pour enfin récupérer leurs produits à l’institut. « C’est important de maintenir une présence à l’institut, pour la relation avec nos clients, la vie du quartier et conserver une dynamique mentale positive. Montrons que l’on est là et que l’on est utile ! »

A savoir sur la filière esthétique en 64

18 660 entreprises artisanales

702 esthéticiennes dont 394 en institut et 308 à domicile

359 sur l’arrondissement de Bayonne, 292 sur l’arrondissement de Pau et  51 sur l’arrondissement d’Oloron


L’accompagnement à la transition numérique par la CMA64

Florent Wacongne, votre expert transition numérique à la CMA64 témoigne :

« Depuis la crise liée au COVID-19 nous avons accompagné plus de 50 entreprises sur leurs problématiques liées au numérique. Si pendant le premier confinement beaucoup ont subi la situation, lors de ce deuxième confinement, nombreuses sont les entreprises artisanales qui ont décidé de mettre en place une stratégie numérique. Malgré les sollicitations à l’heure actuelle, j’essaye de répondre à toutes les demandes.
Mon conseil pendant cette période : profiter de cette situation pour mettre en place des solutions pérennes qui seront utiles au développement de l’entreprise. Il existe plusieurs aides financières, mises en places par l’état ou les collectivités territoriales, et nous sommes à disposition pour orien ter conseiller accompagner les artisans qui souhaitent franchir le pas du numérique. »

Florent reste disponible pour les personnes qu’il accompagne. Pour lui la formation est une relation de coaching sur la durée pour permettre de s’affranchir de certaines peurs, craintes et explorer de nouvelles solutions propres à l’entreprise.

Votre contact : Florent Wacongne, votre expert transition numérique à la CMA64, Tél. 05 59 55 83 62 / 06 79 47 33 05 ou contacter par mail

Vos stages de formation continue, pour apprendre à

  • Gagner des clients grâce aux outils du WEB (1 jour)
  • Créer et développer votre compte Instagram professionnel (1 jour)
  • Faire exister votre entreprise sur FaceBook (1 jour) Bien vendre sur FaceBook (1 jour)

Pour avoir le détail sur les programmes, les dates, possibilités de financement, …,contactez nos expertes formation continue :

Pour le Béarn, Liliana Déposé au 05 59 14 85 90 ou contacter par mail

Pour le Pays Basque, Marika Duran au 05 59 55 12 02 ou contacter par mail


Autodiagnostic numérique des artisans : 10 minutes pour prendre le virage du numérique

Le réseau des CMA propose aux artisans de faire un bilan rapide et en ligne sur leurs usages numériques. A la clé ? Des solutions concrètes et des financements, pour trouver les bons outils selon les besoins pour vendre leurs produits ou services via des plateformes en ligne, marketplace ou encore recourir au « click and collect ».

A l’aide de ce diagnostic en ligne, les artisans ont la possibilité d’établir en seulement 10 minutes, un portrait instantané de leur situation numérique et d’identifier leurs besoins autour de 6 thèmes : présence sur Internet ; équipements numériques ; ressources internes ; démarche commerciale ; cœur de métier ; relations avec l'administration et les partenaires.

Cliquez sur la vignette ci-dessous pour accéder à l'auto diagnostic.

autodiag