signature bearnais
signature basque
cma-logo-mobile

Passer le cap

Après les stages obligatoires (SPI ou SACRE) chaque porteur de projet, qu’il soit créateur ou repreneur bénéficie d’un accompagnement par un conseiller de la CMA64 qui permet, en fonction du profil et des besoins, d’évaluer les contraintes et les atouts, finaliser l’analyse du projet et construire la trame de documents prévisionnels : validation du choix du statut juridique, du statut du conjoint, des régimes sociaux et fiscaux, financement des investissements, réalisation du budget prévisionnel, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, environnement réglementaire, (voir menu Développer son activité )

Et parce que la recherche de financement d’un projet de création ou de reprise s’organise avec méthode il est nécessaire de construire votre business plan : coût de l’investissement, acquisition de matériel, aménagements, équipement informatique, frais de démarrage, besoin en fonds de roulement prévisionnel, …faire le point sur votre apport, être informé sur les leviers financiers existants, évaluer les possibilités d’aides et de subvention, les prêts d’honneur sans intérêts, le montant de l’emprunt, les prises de participation,…

Connaître les vraies attentes d’une banque, principal partenaire, pour établir la bonne relation avec elle. Amenée à suivre l’évolution de l’entreprise, la confiance instaurée au départ sera bénéfique sur le long terme.