L’Artisanat du 64 est représenté auprès des instances publiques territoriales par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA), corps intermédiaire de l’Etat.  

Reconnue comme porteuse de missions de service public et d’intérêt général, la CMA a pour vocation de répondre aux enjeux économiques ainsi que de soutenir et de relayer les politiques publiques au plus près des territoires.  

Le 1er réseau d’accompagnement des entreprises artisanales est fédéré autour : 

  • d’un établissement national : CMA France
  • et d’un établissement unique en région : la CMA Nouvelle-Aquitaine tête de réseau régionale avec : 

12 CMA de niveau départemental  

1 550 salariés, dont 156 salariés en 64, 

300 artisans élus, représentant leurs pairs dont 25 en 64, les élus régionaux

10 Centres de formation accueillant 11 000 apprentis. 

Ses objectifs

Informer, conseiller, accompagner, former, promouvoir les métiers, créer du lien, aider au développement économique, à l’aménagement et à la vitalité des territoires ainsi qu’au soutien des entreprises tout au long de leur existence. 

Ses publics

Les collégiens, lycéens, étudiants, apprentis, Mineurs Non Accompagnés, demandeurs d’emploi, porteurs de projet, chefs d’entreprises artisanales, conjoints, salariés, en reconversion, personnes en situations de handicap, collectivités territoriales, organisations professionnelles, partenaires privés… 

Les missions des élus 

Bureau de la CMA 64 lors de son élection en 2016

Pilotes des dossiers liés à la formation, au développement économique, au fonctionnement général de la CMA, les élus veillent à la mise en place des actions et à l’atteinte des objectifs. Ils en suivent l’avancement par le biais de Commissions obligatoires.  

Pour être au plus près des réalités, anticiper sur l’évolution et les mutations de certains secteurs des métiers, et engager une réflexion sur de  nouvelles opportunités économiques ou de formation,  les élus du 64 ont instauré deux Commissions complémentaires : Innovation-Prospective et Littoral-Montagne-Tourisme-Transfrontalier.  

Les élus permettent ainsi de co-construire avec l’Etat et les collectivités des mesures adaptées aux situations vécues sur le terrain. Cette pro-activité est constante et implique un engagement sans faille afin de remonter les besoins spécifiques. Ils s’assurent également de la mise en œuvre des orientations fixées localement. 

Sur proposition du Bureau, ils participent à la définition d’orientations stratégiques, à la mobilisation des financements et rendent compte à l’autorité de tutelle, ainsi qu’aux instances du réseau. 

Pour porter la parole de l’Artisanat auprès des différentes instances, les élus assument des représentativités : Agence d’attractivité et de développement touristique du 64 ; ANTIC-Pays basque ; commissions préfectorales ; CMA Pyrénées ; Conseil de développement du Grand Pau et du Pays Basque ; Missions locales ; Offices de commerce ; UZTARTU, cluster agroalimentaire du Pays basque ; … 

Les ressources 

Pour décliner la stratégie du réseau, la CMA Nouvelle-Aquitaine – Pyrénées-Atlantiques s’appuie sur : 

  • 156 salariés pour accomplir les missions liées à :  

l’accueil des porteurs de projet, l’immatriculation de l’entreprise, l’accompagnement à la création, la reprise et  la transmission de l’entreprise artisanale ;  

l’appui à son développement, la gestion des ressources humaines, l’accessibilité, la responsabilité sociétale et environnementale de l’entreprise, la gestion financière et comptable, l’anticipation des difficultés, l’innovation, la transformation numérique ;  

la préservation de savoir-faire rares ; 

l’orientation, la promotion des métiers, la formation, l’accès à la mobilité européenne.  

  • Des partenaires : la CMA agit avec le soutien de l’Europe, de l’Etat, de la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Euro-région Aquitaine-Euskadi-Navarre, le Conseil départemental, des Communautés d’agglomération et Communautés de communes, aux côtés de ses partenaires : les services déconcentrés de l’Etat, les Organisations professionnelles, le réseau Initiative France, la CCI Bayonne-Pays basque, la CCI Pau-Béarn, la Chambre d’agriculture, les clusters  et associations locales, l’ordre des experts comptables, les avocats, notaires, banquiers, assureurs, les sociétés de caution mutuelle, SOCAMA et SIAGI, les partenaires privés, le CIP Bayonne, le club CREA, le CFA CCA-BTP, les Ecoles de la 2ème chance, … 
  • Une présence décentralisée organisée sur 6 pôles d’accueil : Pau-Bayonne-Oloron-Mauléon-Orthez, Sauveterre de Béarn. 
  • Des infrastructures évolutives : 

16 000m² dédiés à la formation à l’Université des métiers de Pau et de Bayonne. 

Une augmentation de 1 100m² de la surface formation sur le site de Bayonne : projet conduit en partenariat avec le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine et la Communauté d’agglomération Bayonne-Pays basque, à l’horizon  2023 ; 

Pour gagner en efficience et en service sur Pau, le pôle administration situé en centre-ville rejoindra le pôle formation sur le site du Parc d’activités Pau-Pyrénées au 34 avenue Léon Blum.  

  • Une recherche constante de la qualité 

Certification qualité : obtention des agréments sanitaires dans la filière alimentaire

Mise en œuvre de la certification Qualiopi dans les Centres de formation de la CMA 

Equipements de formation de haute technicité   

Sites aux normes d’accessibilité 

Bilan de mandature

Inscription à la newsletter